Logo cahbLogo IHFLogo Minsep

Site Officiel de la Fédération Camerounaise de Handball

Championnat d’Afrique des clubs champions 2017: FANZ prêt pour Hammamet

La Fondation ANDRE NZIKO handball messieurs quitte le Cameroun le 18 octobre pour se rendre en Tunisie où elle participe à la 39e édition de la compétition dans le groupe C.

Il est là pour galvaniser. Il coache à sa manière le groupe qui se rendra en Tunisie. Paulin Youmsi, le président du conseil d’administration de la Fondation ANDRE NZIKO handball messieurs veut au maximum décomplexer ses joueurs tirés au sort dans le groupe C de la 39e édition du Championnat d’Afrique des clubs champions de handball prévu du 20 au 29 octobre à Hammamet. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les protégés de Honoré Komguem, l’entraîneur, ont besoin de ce soutien psychologique, eux qui ont été tirés avec le champion. Comme un père parlant à ses fils, Honoré Youmsi reprend telle une ritournelle cette phrase lors de l’ultime séance d’entraînement mardi 17 octobre 2017 à 7 h du matin au palais polyvalent des Sports de Yaoundé : « N’ayez peur de rien, ne vous mettez pas de grosse pression cette poule est prenable. Sachez que là-bas, vous représentez tout un pays. Représentez-le valablement. »

 Le groupe C, réputé coriace, abrite les tenants du titre égyptiens de Al Ahly. Dans le groupe, il y a aussi cet autre Al Ahly venu de Libye avec un excellent niveau de jeu ; AS Hammamet, l’équipe de la ville hôte et Héritage de la République démocratique du Congo. FANZ devra donc faire face à différents styles de jeu. Qu’importe ! Ici, la préparation a pris tous ces aspects en compte d’autant que nous sommes à quelques mois de la coupe d’Afrique des nations de handball messieurs prévue en janvier. Les adversaires qualifiés pour la CAN masculine vont assurément garnir leurs rangs avec les visages de potentiels joueurs attendus à la coupe d’Afrique des nations.  *FANZ ne veut pas se contenter des seconds rôles. Le club veut au moins disputer les demi-finales dans cette compétition qui se déroulera à 15 chez les messieurs. Pour atteindre cet objectif, il faudra d’abord commencer par une bonne entrée le samedi 21 octobre 2017 contre Al Ahly de Libye. Parmi les joueurs les plus rôdés du groupe, cela ne rentre pas dans l’ordre de l’impossible. Essomba Yene, l’un des cadors, sera à son deuxième championnat des clubs champions. Mentalement, il est prêt à renverser les obstacles les plus tenaces. Pierre Kouoto aussi le rejoint dans cette logique. Lui, traîne un parcours d’international puisqu’ayant joué avec Istanbul University en Turquie. Le vécu d’ailleurs, il compte le mettre au service de son groupe. Solidarité, détermination, envie animeront les rangs de FANZ handball à Hammamet et Nabeul où sont programmés les matchs du groupe C.

Ils ont dit…

« Nous allons à cette compétition en guerriers »

Honoré Komguem, entraîneur de FANZ handball messieurs.

« Nous avons une idée vague de nos adversaires. Nous avons déjà joué une fois contre AL Ahly d’Egypte. Les Libyens, nous les avons rencontrés il y a quelques années. Cela fait deux ans qu’ils ne sont pas venus en compétition. Nous jouerons notre premier match contre les Libyens. Ils prépareront la CAN et utiliseront cette compétition comme tremplin. Nous avons décidé de voyager très tôt parce que nous prenons ce match très au sérieux. Nous voulons assurer cette rencontre. Héritage quant à elle, est une équipe qui joue avec beaucoup de vigueur. Nous allons à cette compétition en guerriers. Nous allons maximiser les chances contre les adversaires que nous pourrons battre et gérer les énergies sur les autres. Les tactiques vont être fonction des décisions de certains matchs. Nous voulons sortir du groupe et chercher un bon quart de finale. Si le tirage au sort nous est favorable, un objectif de demi-finaliste pourrait être salutaire. Nous ne parlons pas encore des autres matches. Nous sommes focalisés sur cette rencontre importante. La saison a été très longue. Les joueurs sont arrivés à saturation. Nous avons donné aux joueurs assez d’arguments. »

 

 « Il faudra mettre le paquet pour sortir du groupe »

Francis Vivian Bella Ndjang, pivot, FANZ handball messsiuers.

« Nous avons passé de très mauvais moments avec la coupe du Cameroun et le Play-Off. Nous nous sommes auto-humiliés lors de ces compétitions. Nous allons donc au championnat d’Afrique des clubs champions en Tunisie pour faire honneur au Cameroun lors de cette compétition internationale. Nous sommes trois anciens sur qui l’équipe repose. Nous promettons de faire bonne prestation. En 2015, nous étions à cette compétition. Nous avons joué contre les Maghrébins et l’Egypte. Nous avons joué contre Zamalek d’Egypte et nous avons été battus par un écart de quatre buts. Cette année, nous avons visionné les matchs de Hammamet et Al Ahly de Libye. Ces deux équipes sont prenables. Nous allons mettre le paquet pour les battre et sortir de ce groupe. »

 

« Nous avons une meilleure équipe »

Tafegue, joueur FANZ.

« Nous sommes sortis du championnat d’Afrique des clubs champions de 2015 avec comme un goût d’inachevé. Cette année, nous revenons avec de nouvelles aspirations puisque nous avons une nouvelle dynamique et une meilleure équipe. Je prends le risque de le dire ainsi. Cette compétition e jouera sur les deux premiers matchs. Nous y allons pour mettre le paquet, pour défendre valablement les couleurs du Cameroun. Nous prendrons les matchs les uns après les autres, nous essaierons de gagner match après match pour nous retrouver sur le podium pourquoi pas. »

 

« Un nouveau challenge pour moi »

Pierre Kouoto, joueur FANZ.

« Cela fait deux ans que je n’ai pas participé à une compétition en Afrique. Revenir cette année avec  FANZ est un nouveau challenge pour moi lors de ce  championnat d’Afrique des clubs champions de handball messieurs en Tunisie. J’espère pouvoir apporter au groupe mon expérience après ce passage à Istanbul University Handball. Ma présence peut être une force pour le groupe. Nous sommes préparés mentalement et physiquement pour donner le meilleur au nom du Cameroun et non plus au nom Al Ahly de Libye n’est pas une équipe fameuse encore moins Hammamet de Tunisie. Ces équipes sont prenables à part Al Ahly d’Egypte. Nous espérons aller en demi-finale de cette compétition.

 

Wilfried Ondoa

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.